Jump menu

Main content |  back to top

Nous avons multiplié nos appels auprès des gouvernements pour l'élaboration de politiques urgentes et de grande envergure, et redoublé d'efforts afin de développer les technologies nécessaires pour réduire les émissions de CO2 provenant de nos activités et nos produits.

Nous sommes partisans d'une action urgente et de grande envergure pour lutter contre le changement climatique. En 1997, Shell a été l'une des premières sociétés énergétiques à reconnaître la menace du changement climatique; à appeler les gouvernements, notre industrie et les consommateurs d'énergie à agir; et à agir de nous-mêmes. Nous avons multiplié nos appels auprès des gouvernements pour l'élaboration de politiques urgentes et de grande envergure, et redoublé d'efforts afin de développer les technologies nécessaires pour réduire les émissions de CO2 provenant de nos activités et nos produits.  

Comme nos tout derniers scénarios énergétiques le démontrent clairement, les combustibles fossiles continueront de satisfaire la majeure partie des besoins mondiaux croissants en énergie pour les décennies à venir. Ils demeurent la source d'énergie la plus pratique et la plus abordable dont nous jouissons et la seule actuellement disponible à l'échelle gigantesque  nécessaire. La gestion des émissions de CO2 provenant du charbon, du pétrole et du gaz naturel est par conséquent primordiale dans la lutte contre le changement climatique résultant de l'activité humaine.

Nous adoptons une approche sur six fronts:

  • Premièrement, accroître l'efficacité de nos activités en cherchant à nous classer dans le quartile supérieur.
  • Deuxièmement, mettre sur pied une capacité importante de séquestration et stockage du dioxyde de carbone. Les technologies sous-jacentes pour la séquestration et le stockage du CO2 sont éprouvées et nous nous sommes lancés dans un certain nombre de projets pour “apprendre par la pratique” le plus rapidement possible.
  • Troisièmement, poursuivre la recherche et le développement de technologies permettant d'augmenter l'efficacité et de réduire les émissions provenant de nos activités.
  • Quatrièmement, développer activement des sources d'énergie à faibles émissions de CO2, gaz naturel et options de carburants à faibles émissions de CO2 compris. Nous détenons la plus grande participation dans la capacité GNL parmi les sociétés énergétiques privées et, grâce à nos technologies innovatrices et nos concepts éprouvés, nos usines GNL émettent moins de CO2 que la moyenne de l'industrie. Comme un investisseur dans le vent nous générons d'électricité sans émissions qui enregistre près de 1 million de tonnes de CO2 par an, par rapport à une centrale au charbon. Nous sommes également un important investisseur dans l'énergie éolienne, générant une électricité sans émissions qui réduit les émissions de CO2 d'1 million de tonnes par an par rapport à l'énergie produite par une centrale au charbon.

    Nous faisons partie des plus grands distributeurs de biocarburants de première génération. Nous investissons dans des biocarburants de deuxième génération qui procurent des avantages significatifs en terme de CO2 et ne concurrencent pas les cultures vivrières.

  • Cinquièmement, contribuer à gérer la demande énergétique en développant le marché pour des produits et services - comme les formulations d'économie de carburant pour notre essence et nos lubrifiants haute performance - qui permettent à des millions de particuliers et d'entreprises de consommer moins d'énergie et d'émettre moins de CO2.
  • Sixièmement, encourager vivement les gouvernements à fournir un cadre politique international efficace pour la gestion du CO2 et autres gaz à effet de serre. Il est évident que les actions volontaires comme la définition d'objectifs d'émissions ne suffisent pas.